Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

chefsetrecettesnormande.over-blog.com

chefsetrecettesnormande.over-blog.com

cuisine Normande et d'ailleurs


Dictons Normands En Patois

Publié par j.a

Dictons Normands En Patois

 

L'originalité du normand vient de l'influence des envahisseurs germains (4e et 5e siècles). Les scandinaves apporteront essentiellement le vocabulaire de la mer. Ce n'est que peu à peu que la langue de l'Ile-de-France devenue le français s'imposera comme langue officielle et littéraire.

A l'oisiau, sen nid semble biau

Ami réconcilié, ennemi dissimulé

Avec du soignement, on va longtemps

C'est un caleux il est né le dimanche

Fientes de mouettes ; tempête: fientes de goélands ; beau temps.

C'est dans l'intérêt du beurre que le chat liche la baratte

Charité bien ordonnée commence par sei

Décembre de froid trop chiche, ne fait pas le paysan riche

Des femmes et des ch'vaux, ien a point sans défaut

Fleur en février, rien au pomme

Gros vent, point d'abri ... Pauvre homme, point d'ami

Il n'est pire eau que celle qui dort

Il n'y a point de sots métiers, il n'y a que de sottes gens

Il vaut mieux se dédire que se détruire

Jeune gas, vieille guenon, mariage du démon

Juillet sans orage, famine au village

L'amour donne l'esprit aux femmes la retire aux hommes

La jeune herbe pousse par-dessus la vieille

Langue de femme, langue de flamme

Le Normand tourne autour du bâton, le Gascon saute par-dessus

Les conseillers ne sont pas les payeux

Les gendres et les cochons, n'ia qu'à leur monter une fois l'auge et la maison

L'homme meurt de son chagrin, la femme s'en nourrit

Mieux vaux faire envie que pitié

N'ia si bonne faux qui ne s'ébrèche

Oeil de vieille toujours veille

On n'engraisse point les cochons avec de l'iau claire

On n'rouvre point son couteau quand on l'a fermé

Pâques tard, hiver tard

Petit à petit, l'oiseau fait son nid

Quand on sait c'qu'on gaingne, on n'est jamais riche

Quand on s'est mouché dans ses doigts... i n'est pu temps d'tirer son gueilloux (mouchoir)

S'il pleut à la Saint Médard c'est de l'eau pour 40 jours

Tout champ au bord du chemin paie la dime soir et matin

Un coq est fort sur son fumier

Une main lave l'autre

Vieux coq et jeune poulette, tous les oeufs sont bons

Février trop doux, printemps en courroux.

Si la Chandleu est claire, l'hiver est derrière.

A la Saint Martine, l'hiver s'arreute ou se mutine.

Quand il tonne en mars, la pomme vaut un hart.

A Pâques, tout haut ou tout bas,Y'a des p'tits mêles dans les hâs

Breune dans la vallée, fais ta jouornée, breune sur les monts, reste à la maison

En Normandie, il n'y a qu'une chose qui peut être haute ou basse : C'est la mer.

Qui ben gagne et ben despense n'est pas pus riche au but de l'an.

Qui a bien soin de son corps se purge à la saint-Isidore.

On ne fait pas de gros noeud avec de la petite ficelle.

C'est aussi vrai que Carême se trouve en mars.

Mer blanche, Jersey noire, pluie plein le panier.

Quand on sait d'où l'on vient, on sait parfois mieux où l'on va.

Telles Rogations, Telles fenaisons.

Quand il pleut à la Saint-Gervais, pour les blés c'est très mauvais.

Porte close entrer n'ose, porte ouverte chose offerte!

Le mois de mai doit être gai, s'il gèle en terre c'est la misère!

Que tu sois fort, que tu soit mal, purge ton corps à la Saint Pascal.

Si tu vas ceuillir la noisette avec une fille au bois, prends garde que la coudrette relève sa chemisette, vous pourriez revenir trois!

Pentecôte pluvieuse n'est pas avantageuse

à la Panecoûte, les cerises se goûtent.

Si le commun peuple dit vrai, la mauvaise s'épouse en mai.

L'aveugle amour jamais n'écoute car il est sourd et n'y voit goutte.

Mai pluvieux marie le laboureur à sa fille.

Un essaim du mois de mai vaut une vache du pays de Bray.

De la brume dans le croissant, du beau temps à venir

Y n'ia pas qu'ait l'air pus d'un honnête homme qu'un voleux

Achetez du beurre en mai, il est tout parfumé

Q'il pieut le jour de la Saint Phelippe, n'est besoin de touniaux ni pipe.

Sainte-Monique mouillée, pas de pommes aux pommiers

S'il tonne en mai, la vache aura du lait

Il était normand pas sa mère et breton par un ami de son père

Si on voit le Mont Saint Michel, c'est qu'il va pleuvoir. Si on ne le voit pas, c'est qu'il pleut.

Une affaire médiocre bien conduite rapporte souvent plus qu'une affaire importante mal dirigée.

La fréquentation du bétail favorise la végétation.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents